À propos

Anna Ridler

Anna Ridler est une artiste et chercheuse qui vit et travaille à Londres. Elle est diplômée du Royal College of Art, Oxford University et de la University of Arts London. Elle a exposé dans diverses institutions culturelles et galeries, notamment au Barbican, au HeK Basel, à Ars Electronica, au Sheffield Documentary Festival, au Leverhulme Centre for Future Intelligence, à la Tate Modern et au V&A. Elle est lauréate de l’EMAP (European Media Art Program) et lauréate du prix Dare Art 2018-2019.

Médias

MosaicVirus_1.jpg

Mosaic Virus

L’oeuvre d’Anna Ridler établit un parallèle entre le phénomène historique de la "tulipe-mania" qui a traversé les Pays-Bas et l'Europe dans les années 1630 et les spéculations actuelles sur les crypto-monnaies via l’implication d’une intelligence artificielle (IA). Les vidéos montrent une tulipe en fleur, telle une version actualisée d'une nature morte néerlandaise pour le 21e siècle. Le titre de l’oeuvre “Mosaic Virus” fait référence à une pathologie végétale qui provoque les rayures d’un pétale, ce qui augmentait leur prestige et leur valeur. Dans cette pièce, l’apparition des rayures dépend de la valeur du bitcoin, changeant au fil du temps pour montrer comment le marché fluctue. 

Mention d'honneur dans la catégorie "AI & Life Art" du prix Ars Electronica 2019.

Médias

Mosaic Virus 2.jpg